Vous êtes ici : AccueilLe coin des spottersChasseurs bombardiers

Mirage 2000 B n°518

 

 DASSAULT Mirage 2000B n°518 (5-OM)

mirage-2000b-518-03

Le Mirage 2000B est la version biplace d'entraînement du Mirage 2000C. Comme ce dernier, Il en existe plusieurs versions déclinées en fonction de leur radar RDM (Radar Doppler Multifonctions) ou RDI (Radar Doppler à Impulsions) et leur réacteur M53-5 ou M53-P2. Le premier a une poussée à sec de 54,4 kN et de 88,21 kN avec post-combustion. Le M53-P2 délivre lui une poussée 64,35 kN. à sec et de 95,13 kN avec postcombustion.
Le prototype de la version biplace d'entraînement, entièrement financé sur fonds propres par Dassault Aviation, fait son premier vol le 10 octobre 1980.
Les huit pays étrangers ayant adopté la version monoplace s'équiperont bien sûr aussi de la version d'entraînement.
Le Mirage 2000B de CANOPEE effectue son 1er point fixe en sortie de chaîne chez AMDBA le 08 avril 1988 à Mérignac.
Equipé d'un réacteur M53-P2, il ne sera livré que le 13 juillet à l'Escadron de Chasse et d'Expérimentation ECE 5/330 "Côte d'Argent" sur la BA118 de Mont-de-Marsan.
Affecté à l'EC 1/5 "Vendée", il rejoint la BA115 d'Orange le 25 juillet pour y être codé 5-NN (F-UGNN).
Six mois plus tard, 1er février 1989, il devient 5-OJ (F-UGOJ) à l'EC 2/5 "Ile de France", toujours à Orange.
Il quitte la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur le 16 octobre 1993 pour monter en Bourgogne où il devient 2-FU (F-UGFU) à l'EC 2/2 "Côte d'Or" sur la BA102 de Dijon.
Il y reste basé cinq années puisque le 06 juillet 1998, il retrouve la BA115 d'Orange mais cette fois ci avec à l'EC 2/5 "Ile de France" et le code 5-OM (F-UGOM)
qu'il gardera jusqu'à son retrait de service.
Equipé d'un bidon modifié, notre Mirage 2000B va participer aux prises de vues lors du tournage du Film d'action "Les Chevaliers du Ciel" librement inspiré des aventures de Tanguy et Laverdure sorti en 2005.
Après presque 37 années de bons et loyaux services, l'avion est stocké à l'EAA601 de Châteaudun le 15 octobre 2008. Il y sera réformé en décembre de la même année, toujours codé 5-OM.
Il faudra pourtant attendre le 29 mars 2013 pour voir le Mirage 2000B n°518 rejoindre la collection du Conservatoire CANOPEE mais hélas déséquipé de son réacteur.

mirage-2000b-518-02
Vu fin mai 1994 à Dijon, notre avion codé 2-FU

mirage-2000b-518-01
Le 5-OM au décollage d'Orange

Mirage 2000 C n°80

 DASSAULT Mirage 2000C n°80 (103-LI)

mirage-2000c-80-03

Equipé d'un réacteur M53 P2 le Mirage 2000C n°80 sort de l'usine AMDBA de Bordeaux-Mérignac le18 juin 1990 pour son premier passage piste.
Sa première affectation sera l'EC 05.330 "Côte d'Argent" de Mont-de-Marsan à compter du 30 octobre 1990 où il reçoit le code 330-AS (F-SDAS), ce qui ne l'empêchera pas d'être détaché plusieurs fois au CEV de la base de Cazaux ou au CEITA 00/331 (Centre d’Etude et d’Instruction au Tir Aérien) du CEAM (Centre d’Expériences Aériennes Militaires) lui aussi sur la BA 120 de Cazaux. C'est à cette époque qu'il est choisi pour recevoir une décoration spéciale lors du NATO Tiger Meet 96.
Stocké à l'EAA601 de Châteaudun début 1997, il rejoint l'EC 01/012 "Cambrésis" sur la BA103 de Cambrai Epinoy le 28 mars 1997 avec le code 12-YJ. Il gardera ce code quelques années avant d'adopter en juillet 2008 celui de 112-LI comme le veux la nouvelle tradition de l'Armée de l'air (les avions ne portent plus le n° de leur escadron, mais celui de leur base d'affectation).
Notre avion va ensuite voler sous d'autres cieux : il est en effet affecté à l'EC 3/11 "Corse" sur la Base aérienne 188 de Djibouti du 05 novembre 2008 à mars 2009 codé 188-LI (F-UHLI.) avant de rejoindre de nouveau le nord de la France et la base de Cambrai codé cette fois 103-LI.
Il se trouve à l'ESTA 2E/012 à compter du 21 juillet 2009 et va de nouveau être choisi pour porter les couleurs commémoratives du Nato Tiger Meet organisé sur cette base en mai 2011.
C'est sous ces magnifiques couleurs qu'il est réformé et stocké à Châteaudun avant d'être sauvé par CANOPEE où il arrive le 25 février 2014.

mirage-2000c-80-02
Notre n°80 à l'EC 05.330 "Côte d'Argent" de Mont-de-Marsan sous les couleurs du NATO Tiger Meet 96

mirage-2000c-80-01
Notre avion sous les cieux africains codé 188-LI en 2009 à l'Escadron de Chasse 3/11 "Corse" à Djibouti

canopee-mir-2000-01
Déco actuelle du n°80

Dassault Mirage IVA n° 1

Dassault Mirage IVA n° 1 (AP)

 

1er vol en 12.63 ->

Livré à l'Armée de l'air le 22.02.64 (F-TH)AP ->

CEAM Mont-de-Marsan à/c du 17.02.64 pour définition des conditions de mise en

oeuvre et d'utilisation opérationnelle du bombardier ->

Saute de ses cales au point fixe en 1970 ->

Réformé EAA-601 ->

Affecté BA279 pour expo statique le 13.07.94 ->

Devant la tour de contrôle de la BA279 (10.01)(11.04) ->

Affecté à CANOPEE le 07.10.04

mir4a_a
mir4a_b


mir4a_c
Le Mirage IVA n°1 décollant en configuration lourde pour un vol d'essai d'emport de 8 bombes de 400 Kg à Istres

 

mir4a_e

 

Dassault Mirage IIIE n° 549

Dassault Mirage IIIE n° 549 (4-BF)

 

 

1er vol le 09.07.68 ->

Livré neuf à l'Armée de l'air le 29.07.68 ->

EC 02/013 Alpes BA132 Colmar (F-UHPM) 13-PM du 29.07.68 au 06.04.71 ->

EC 02/003 Champagne BA133 Nancy-Ochey (F-UGJJ) 3-JJ du 06.04.72 au 20.12.77 ->

1ère EMJ à l'AIA 584 du 20.12.77 au 09.05.78 ->

Stocké à l'EAA 601 BA279 Châteaudun du 09.05.78 au 29.01.81 ->

CEV BA217 Brétigny du 29.01.81 au 06.05.81 ->

EC 01/004 Dauphiné BA116 Luxeuil (F-ULAB) 4-AB du 06.05.81 au 20.12.82 ->

2ème EMJ et réparations à AIA 584 du 20.12.82 au 15.06.84 ->

EC 01/004 Dauphiné BA116 Luxeuil (F-ULAJ) 4-AJ du 15.06.84 au 06.01.87 ->

EC 02/004 La Fayette BA116 Luxeuil (F-ULBF) 4-BF du 06.01.87 au 22.08.88 ->

Stocké à l'EAA 601 BA279 Châteaudun du 22.08.88 à 06.93 ->

Retiré du service en 1993 ->

Réformé le 17.01.94 à 3657 h 40 de vol ->

En exposition statique sur la BA902 de Contrexéville codé 3-IO ->

Reversé à l'EAA 601 BA279 Châteaudun ->

Prévu pour être livré à un musée en Tchéquie ->

Pris en compte par CANOPEE le 07.10.04

 

mir3e_549_a

mir3e_549_c

mir3e_549_b

 

 

mir3e_549_e

 

mir3e_549_f

 

 

mir3e_549_g

4-AB vu à Solenzara en mars 1982 (en haut) et (en bas) le 17 novembre 1982 : le 549 quitte le parking au départ d'une mission et subit un début d'incendie : dégât limités, mais envoi à l'AIA pour réparation.

mir3e_549_i

 

mir3e_549_k

A Châteaudun lors de sa prise en compte par CANOPEE sous la fausse identité 3-IO d'un IIIE de l'EC 01/003 Navarre

mir 3 n549

 

Ouragan n° 231

Dassault MD-450 Ouragan n° 231 (2-SC)

 

EC III/2 Alsace à Dijon codé 2-SC (F-UGSC) en 1953 ->

Base Ecole 708 de Meknés en 1956/1957 (code inconnu) ->

Rejoint l'entrepôt de Châteaudun en 1962 ->

Livré à la BA-726 de Nîmes (2-SC) pour exposition statique ->

Rejoint Châteaudun à la fermeture de la BA-726 ->

En exposition statique sur la BA-279 toujours codé 2-SC ->

A l'extérieur jusqu'au 06 avril 2006 ->

Pris en compte par CANOPEE le 08 octobre 2004

ouragan_231_a
Notre Ouragan sur la BA726 de Nîmes-Courbessac en 1968

ouragan_231_b
Le même exposé de longues années en extérieur sur la BA 279 de Châteaudun

ouragan_231_c

Page 1 sur 5

Free joomla templates by Joomlashine